Le phénomène Yelle

Publié le par Le Noun à Montréal

Il faut croire que les modes traversent l’Atlantique à la vitesse de l’internet. Après avoir littéralement cartonné en France grâce à ses mélodies électroniques (Merci le chéri DJ), ses paroles sexy (voire provocantes) et sa voix sucrée, Yelle débarque en force à Montréal pour la troisième fois. C’est donc avec curiosité que nous sommes allés voir son spectacle. Où plutôt que nous nous sommes mêlés à la foule compacte et en délire qui l’attendait de pied ferme à ce festival des Francofolies 2008. Dire que ce fût un franc succès ne serait pas mentir. Les fans, les curieux et les sceptiques étaient présents pour danser au son de l’éléctro-pop bien rythmée.

(Vous donne une idée de l'ampleur de la foule...avec autant de personnes derrière nous)

C’est donc une Yelle court mais bien vêtue, en pleine forme, qui harangue la foule et l’exhorte à suivre le rythme et à danser sur ses chansons. La chorégraphie ressemble plus à un cours d’aérobie minaudé qu’à de la danse mais elle est assez plaisante à regarder et donne envie de faire de même. Le spectacle est bien rodé, les chansons s’enchainent avec de belles transitions. Le public en redemande, la demoiselle s’exécute avec brio.

 

La soirée fût plaisante et nous fûmes agréablement surpris par la qualité de la prestation.

Le Noun – Pour Vous servir

Publié dans A écouter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ultimo 05/08/2008 19:17

Les paroles sont drôles, pertinentes parfois mais la musique est vraiment insupportable ...

mais bon j'dis ça, J'dis rien !