L'île Moustique

Publié le par Le Noun à Montréal

Il y a des jours comme ça où l’on se rend compte qu’un nombre X de personnes ensemble ne donne pas une addition de cerveaux et donc un surplus d’intelligence, mais bien une diminution exponentielle du sens critique. Il y a des jours aussi où l’on se souvient que certaines bestioles ont résisté à l’assaut de la ville et de sa pollution.

Telle la chevauchée fantastique, nous nous dirigions le soir vers la fraîcheur d’un  parc accueillant, afin d’échapper à la moiteur de nos appartements. Une bonne quinzaine de valeureux guerriers, prêts à s’attaquer à la nature sauvage et aux intrus de tout poil…ou presque.

Pour avoir été accueillis, nous le fûmes avec tambours et trompettes ! L’escouade, la cavalerie et toute autre formation armée étaient là, le dard aiguisé, ravies du festin qui les attendait. Nous fûmes pour ainsi dire un puits sans fond ou vinrent s’abreuver tous les moustiques de la création.

A peine assis, ils sonnaient la charge et nous nous retrouvions cernés de toute part. Il nous fallut presque une heure pour sonner la défaite et battre en retraite. Nous pûmes compter les points alloués à l’adversaire : une dizaine pour Dédé, une vingtaine pour moi, certaines autres personnes du groupe ayant arrêté de compter car cela devenait fastidieux.

Et après, on se demandait pourquoi il n’y avait personne dans le parc, par une si belle soirée d’été…



Le Noun - Pour vous servir

Publié dans Le coin du geek

Commenter cet article

Dolce 15/07/2008 16:04

damned... Je crois qu'il vous faut investir dans un anti-moustique !

Le Noun à Montréal 18/07/2008 01:04


quitte à intoxiquer tout le quartier...sus aux suceurs de sang!